Qu'est ce que l'ostéopathie ?

 L'Ostéopathie est une science, un art qui se pratique exclusivement de manière manuelle dont le but est de rétablir l'équilibre structurel et fonctionnel du corps (homéostasie) en redonnant de la mobilité. (Traitement des restrictions de mobilité articulaire, musculaire, viscérale, fascia, aponévrose, crânien, émotionnelle). On rétablit ces différents déséquilibres et pertes de mobilité situés dans le corps humain par différentes techniques (mécanique, tissulaire, viscérale et cranio-sacrée) dans un ensemble structuré ce que l'on appelle la vision holistique.

 

Elle nécessite des compétences spécifiques, des connaissances médicales, physiques, biologiques, comportementales, manuelles et une connaissance approfondie des interactions entre les systèmes du corps humain). L'Ostéopathie est fondée sur la notion de globalité du corps donc tout retentissement dans le corps d'un de ces systèmes peut perturber un autre système.

Qu'est ce que la posturologie ?
 La posturologie peut se définir par l'étude de l'organisation géométrique et biomécanique des différents segments d'un individu debout et de ses processus de régulation ou par l'ensemble des mécanismes neurologiques permettant le maintien de la station debout et de la marche. Lorsque la personne a mal depuis plus d'un an on risque d'être en échec de traitement ostéopathique, c'est à ce moment là que la posturologie entre en jeu.
 
Nous irons tester d'où vient le déséquilibre déclanchant les douleurs et les symptômes en allant tester plusieurs capteurs pouvant être la cause : le pied, l'oeil, la machoîre, la peau (cicatrice pathogène). Lorsque les douleurs sont intermittentes deux capteurs sont en cause, quand elles sont permanentes trois capteurs ou plus sont en cause. C'est en corrigeant ces capteurs que l'on soignera le patient.

Ma formation détaillée :

Diplôme d'Ostéopathie délivré par l'Institut Supérieur d'Ostéopathie du Grand Montpellier (ISOGM Béziers). École agrée par l'État, formation initiale temps plein en 5 ans.

Mémoire : "Intérêt du traitement ostéopathique dans les spasmes musculaires et nerveux de la chaîne neuro-végétative gauche". C'est tout simplement l'influence émotionnelle sur notre corps. 

Formation en Posturologie de l'enfant et de l'adulte. Cinq années de formation avec le Dr. Pascal Vélu (médecin posturologue ostéopathe).

Techniques sur les disques vertébraux lombaires par technique de DROP lors d'hernies discales, protusions discales et pertes de mobilité articulaires des disques. Ces techniques sont très éfficaces pour le repositionnement du disque et le gain de mobilité discal et vertébral. Ces techniques sont sans risque car on travaille dans le plan sagittal (sans rotation ni inclinaison).

Formation d'Intégration sensori-Motrice Primordiale (IMP) et réflexes archaïques. C'est une approche éducative sensorimotrice d'équilibrage des mouvements et réflexes primordiaux. Ce n'est pas une thérapie, elle ne rentre en concurrence avec aucune méthode, pratique ou rééducation de quelque nature que ce soit (physique ou psychologique). l'IMP ne s'adresse en aucun cas à des personnes malades ou présentant des symptômes.

 

Les mouvements et réflexes primordiaux sont des programmes moteurs décisifs. Ils sont notre héritage ancestral qui nous accompagne depuis la nuit des temps et sur lequel se construit notre développement (sphère motrice, émotionnelle et cognitive). Leurs rôles dans notre vie de tous les jours, en particulier dans les apprentissages, sont essentiels même si nous n’avons pas conscience de leur action. Ces mouvements et réflexes primordiaux sont constitués de réflexes utérins et archaïques, de réactions de redressement, de réponses d’équilibration ainsi que de gestes et schèmes moteurs innés ou acquis.

 

La non-intégration d’un réflexe ou d’un mouvement primordial peut entraîner un « parasitage » dans notre fonctionnement interne et risque de se manifester particulièrement quand nous sommes sous stress ou en situation d’apprentissage. Un réflexe archaïque du bébé non-intégré va « surcharger » le système nerveux et en réduire de ce fait la disponibilité ; l’apprentissage (physique, émotionnel ou cognitif) s’en trouve affecté.

 

La bonne intégration des réflexes est cruciale car ils nous protègent et nous aident à fonctionner dans les situations de stress. En effet, dans les difficultés, nous avons tendance à retourner à nos premiers modèles de mouvements. De plus, les réflexes du nourrisson constituent la base (l’alphabet) pour le développement de mouvements contrôlés (phrases de mouvements). Le bon fonctionnement des réflexes archaïques est essentiel pour garder une bonne posture, bouger avec aisance, faire face aux différents défis que nous présente la vie (physiquement et émotionnellement) et faire des choix.

 

L’approche proposée, l’Intégration Motrice Primordiale, permet d’identifier et d’intégrer des réflexes et réactions non-intégrés à l’aide de mouvements et de procédures de remodelage simples et aisés à pratiquer seul ou à l’aide d’un partenaire. L’effet pourra être visible à différents niveaux (physique : coordination et posture ; cognitif : apprentissage et réflexion ; émotionnel, relationnel…).

 

La pratique peut se faire avec des bébés, des enfants, des adultes et des seniors.

À l’aide de stimulations sensorielles et motrices et de diverses activités, l’accompagnant (professionnel) en IMP aide tout un chacun à identifier puis intégrer ses réflexes non-intégrés.

L’utilisation des techniques d’IMP a des effets sur les sphères cognitives (pensée, apprentissage, scolarité, créativité…), émotionnelle (gestion du stress, confiance en soi, centrage, organisation, joie…) et physique (posture, forme, bien-être…).

 

Concrètement le « travail » en IMP se passe en deux temps :

- Identifier nos mouvements et réflexes primordiaux non-intégrés.

- Remodeler (intégrer) les mouvements et réflexes primordiaux qui ont besoin de l’être. 

 

Une séance d’IMP :

Une séance d’intégration motrice primordiale dure en général 1h et comprend en premier lieu un bilan complet de vos réflexes et mouvements primordiaux (entre 20 et 30 tests selon vos objectifs personnels).

L’accompagnant en IMP vous expliquera ensuite l’impact que vos schèmes moteurs non-intégrés peuvent avoir dans votre vie ou celle de votre enfant.

Puis le professionnel vous aidera à intégrer vos réflexes primordiaux grâce à des stimulations douces et à des mouvements simples à exécuter.

Enfin il vous montrera les exercices à pratiquer à la maison pendant 6 semaines environ (jamais plus de 5 à 10mn par jour).

Diplôme en ostéopathie canine.

Soumis à certains problèmes, même s’il ne peut rien nous dire, le chien a pourtant sa manière à lui d’exprimer sa souffrance : comportement inhabituel, gémissements, boîterie, léchage d’une articulation douloureuse, perte d’appétit, refus d’obéissance, etc, autant de signes qui devront attirer l’attention du maître. 

Il reste préférable, en première intention, de consulter le Vétérinaire, mais il n’en demeure pas moins que le rôle de l’Ostéopathe sera déterminant dans toutes les pathologies d’origine mécanique ( problèmes vertébraux, articulaires, musculaires, tendineux, … ) sans oublier qu’une lésion vertébrale peut entraîner dans le temps des conséquences à tous les niveaux, y compris dans la sphère viscérale, comme nous l’avons vu plus avant. 
Après un bilan bio-mécanique complet, le traitement ostéopathique sera entrepris avec précision par le biais de techniques manipulatives douces et non traumatisantes, à l’instar de celles que nous utilisons chez les enfants. 
Le traitement préventif, bisannuel chez les vieux chiens, ou annuel chez les chiens de sport trouve ici une place de choix.

Les causes des lésions sont nombreuses, j'en cite quelques unes :

- Utilisation brutale ou inadéquate du collier 

- Dressage ou entraînement incorrects

- Excès de poids , suralimentation 

- Exercices et jeux dangereux

- Mauvaise condition physique

- Mauvais traitements physiques et / ou psychologiques